“Nous sommes désolés de vous annoncer que nous sommes dans l’obligation d’annuler la célébration de notre union”. Bon nombre de couples ayant pour projet de se marier se sont vus dans l’obligation de prendre cette décision en temps de COVID-19. La pandémie mondiale a chamboulé beaucoup d’évènements et les mariages n’y ont pas échappé. En 2020, seulement 150 000 cérémonies ont eu lieu, contre près de 230 000 en temps normal, soit moitié moins. Avec le retour à une vie (presque) normale, les projections pour 2022 sont de 250 000 unions. Nombreux sont les futurs mariés qui vont envoyer des faire-part, voici un guide des us et des coutumes.

Rentrée annoncer son faire part mariage

La tradition du faire-part

Mais d’où vient cette habitude d’envoyer une lettre pour annoncer son mariage ? Tout remonte au 17ᵉ siècle, à l’époque l’envoi de missive est réservé aux morts, bien loin des annonces joviales et festives d’aujourd’hui. Le document était souvent agrémenté d’illustrations macabres, tels que des ossements ou des larmes blanches. Les mariages étaient annoncés oralement, la tradition voulant que les parents des mariés rendent visite à leurs connaissances pour leur partager la nouvelle de vive voix, une note leur était laissée en cas d’absence. À partir du 18ᵉ siècle, cette habitude remplace la visite, c’est de là que vient la coutume du faire-part.

Comment choisir son faire-part ?

Un faire-part est non seulement source de joie et de bonheur pour celui que le reçoit, mais également pour les mariés qui le choisissent. Plusieurs composants sont à choisir lors de sa conception. Tout d’abord, le thème. Si votre mariage en possède un, raccorder votre faire-part à la thématique est un bon moyen d’ajouter une touche supplémentaire d’élégance à l’évènement. Il vous faudra choisir l’orientation, portrait ou paysage, ainsi que la forme de votre faire-part : rectangle, carré, rond, losange et même cœur, à rabats ou sans, laissez libre cours à votre imagination.

Deuxième élément, la couleur. Une palette de couleurs en harmonie avec celle prévue pour votre mariage vous permettra de créer une cohérence entre la papeterie et les ornements. Le plus souvent, c’est le blanc qui est privilégié, avec une encre noire, bleue ou parfois verte. Cependant, rien ne vous empêche de partir sur un coloris crème pour un rendu plus élégant encore, ou jouer la carte de l’originalité en choisissant du brun, du bordeaux, voire du noir. Il vous reste à définir si vous souhaitez incorporer des illustrations à votre texte : volutes, fleurs, petits oiseaux, aquarelles, dentelle, faites-vous plaisir. Vous pouvez très bien créer votre faire-part en partant de zéro, ou vous pouvez faire le choix de personnaliser une base existante comme avec ce professionnel.

La rédaction, les informations clés

Un faire-part ce n’est pas seulement joli, c’est également informatif. Il doit en effet donner les éléments essentiels concernant votre union à celui qui le reçoit. Voici les informations qui doivent obligatoirement y figurer : les noms et prénoms des futurs mariés, la date du mariage, le lieu et l’heure de la cérémonie civile/religieuse/laïque, le lieu et l’heure de la soirée, un moyen de contact. Vous pouvez aussi inclure un plan d’accès des lieux, ainsi que préciser la date à laquelle vous souhaiteriez avoir une réponse à votre invitation.