Le nouveau-né a besoin de beaucoup d’attention et d’entretien. Il est fragile et sensible et son système immunitaire n’est pas encore assez puissant pour lutter contre les micro organismes qui peuvent entrer dans son corps. C’est pourquoi, il faut faire très attention à son hygiène et celle de ses affaires.

La première chose avec laquelle le bébé rentre en contact, c’est le biberon. En effet, un nouveau né consomme environ 50 biberons chaque semaine.

Et comme le lait, est un environnement propice au développement des bactéries, il faut tout mettre en œuvre pour éviter que les germes se propagent dans le système digestif du bébé, et provoquer des problèmes de santé.

Il existe deux grands modes de stérilisation : une stérilisation à chaud et une stérilisation à froid

La stérilisation à froid

La stérilisation à froid consiste à immerger le biberon ainsi que tous ses accessoires ( tétine, bouchon et bague ), dans 4 litres d’eau froide avec deux pastilles de stérilisation.

Le procédé chimique responsable de cette stérilisation, est l‘hypochlorite de soude, plus communément connu sous le nom d’eau de javel, bien entendu sans danger pour le bébé. Les avantages de la stérilisation à froid sont :

  • Très pratique lorsqu’on est en déplacement
  • Aucun risque de brûlures
  • Aucun encombrement lorsque vous êtes en voyage / déplacement, puisque les pastilles sont de petite taille
  • Un seul bac peut contenir 7 biberons ( + accessoires )
  • Cette méthode peut rester 24 heures ( on peut laisser les biberons dans l’eau pendant 24 heures )
  • Très économique puisque les pastilles ne sont pas très chers
  • Pratique également pour les petits jouets qui ne supportent pas la chaleur

Seul bémol, c’est la durée. Ce procédé dure plus longtemps que les autres méthodes de stérilisation.

La stérilisation à chaud

La stérilisation à chaud, est l’autre méthode la plus utilisée par les parents. Il s’agit de détruire les micro organismes qui se trouvent ( ou qui risquent de se développer ) dans le biberon, avec la chaleur. Elle est divisée en deux méthodes distinctes :

  • Stérilisation à la casserole : la méthode la moins coûteuse et la plus simple d’ailleurs. Il s’agit de faire bouillir le biberon dans de l’eau chaude, pendant environ 25 min. Attention, la bague et les tétines doivent être placés dans les dernières minutes pour éviter de les déformer. Seul bémol, il faut surveiller le temps d’ébullition afin d’éviter de brûler les tétines.
  • Stérilisation électrique : en utilisant un stérilisateur électrique vous mettez vos biberons, dans une sorte de « panier », destiné à les recevoir, et de recouvrir d’eau ( 80 ml d’eau environ, selon la taille du stérilisateur ). La résistance va chauffer l’eau jusqu’à des températures très élevées, et la vapeur va stériliser les biberons. La durée de cette méthode est de 8 min à 15 min. Les tétines et les bagues sont placés au fond du stérilisateur. Seule limite de cette technique, c’est que le stérilisateur est un peu onéreux, et consomme beaucoup d’électricité.