Si vous êtes parent pour la première fois, vous avez beaucoup de chose à apprendre afin de s’occuper au mieux de votre bébé. Vous vous posez certainement beaucoup de questions, sur comment vous préparer le biberon, comment comprendre pourquoi le bébé pleure, comment reconnaître la température du bébé… Mais la question qui hante le plus l’esprit des parents, c’est celle de la couche sale ! En effet, beaucoup de parents ne savent pas comment changer une couche sale.

Pour vous aider, voici les étapes à respecter pour changer une couche.

Préparation

Avant de changer une couche il faut passer par l’étape de préparation. Premièrement, lavez vous très bien les mains avant de toucher la peau sensible de votre bébé. Sachez que votre bébé possède un système immunitaire très faible et qui ne peut pas résister aux attaques extérieures (germes, microbes, bactéries… ). Donc, préparez vous avant de passer à l’action. Ensuite, préparez tout les affaires devant vous, parce qu’une fois que vous ouvrez la couche sale, il vous sera très difficile de vous déplacer pour changer quelque chose.

Voici les affaires qui doivent être devant vous lorsque vous allez changer la couche de votre enfant :

  • une couche neuve ;
  • des lingettes ;
  • un chiffon mouillé ;
  • un crème si la peau de votre bébé est irritée ;
  • un sac pour jeter la couche sale.

Prévoyez un espace pour votre bébé. Si vous avez une table spéciale pour changer la couche, c’est parfait, votre tâche est beaucoup plus facile. Sinon, prévoyez un lit haut, ou une table à langer, et placez un tapis pour mettre votre bébé dessus sans salir la table. Passez maintenant à l’action.

Les étapes nécessaires pour changer la couche

Premièrement, ouvrez la couche sale de votre bébé et baissez la partie supérieure. Tenez les pieds de votre enfant, et levez-les en haut, doucement, et sans appuyer avec force. Retirez la couche sale tout en gardant votre enfant dans la même position et jetez-la dans le sac que vous avez prévu. Prenez une lingette (ou un chiffon mouillé, si la peau de votre enfant est très sensible ou irritée). Essuyez complètement les parties intimes de votre bébé et jetez les lingettes sales dans le même sac de la couche sale.

Insistez sur les plis. Si vous ne parvenez pas à sur levez les jambes du bébé, tournez le légèrement vers le côté.

Laissez maintenant, la peau du bébé séchez un peu à l’air libre. Essuyez maintenant avec un chiffon sec. Mettez crème spéciale pour éviter l’apparition de l’érythème fessier.

Placez maintenant la partie inférieure de la couche sous votre enfant (celle qui contient les languettes), tirez les languettes des deux côtés et ramenez la partie supérieure puis couvrez les parties génitales de votre bébé, et sécurisez là avec les languettes. Assurez-vous maintenant, que le tout est bien en place, et voilà le tour est joué.

Quelques conseils

Ne couvrez jamais le moignon du cordon ombilical. Laissez un peu d’espace entre la couche et les cuisses du bébé pour ne pas le gêner et éviter de laisser des cicatrices.

Choisissez des culottes-couches

Lorsque les enfants grandissent, les couches traditionnelles ne sont pas nécessaires, mais ils n’ont pas encore le réflexe de se rendre aux toilettes. Pour que l’apprentissage de la propreté ne soit pas problématique, il est largement recommandé de se tourner vers les couches-culottes que vous choisissez en fonction de l’âge, du poids et vous aurez une taille spéciale. Il est bien sûr possible d’acheter des packs avec plus 100 exemplaires et toutes les marques proposent ces références.

  • Alors que la couche est assez complexe à utiliser surtout pour les jeunes parents, cette culotte est beaucoup plus agréable.
  • Vous avez donc une culotte traditionnelle que vous enfilez en une seule fois et vous aurez les avantages de la couche sans les inconvénients.
  • L’enfant peut alors demander à se rendre aux toilettes, mais la couche est présente pour éviter les accidents.
  • Il sera alors protégé dans tous les cas de figure et il pourra alors évoluer dans les meilleures conditions.

Soyez toutefois vigilant, car les couches-culottes ne peuvent pas être utilisées dès la naissance, il faut généralement attendre deux ans pour que la taille soit adaptée. C’est toutefois une solution pour optimiser l’apprentissage de la propreté qui peut être laborieuse.