L’anniversaire de votre enfant approche et vous n’avez pas encore décidé de lui acheter une draisienne ou un tricycle ? Dans ce cas, cet article va vous intéresser car nous allons vous parler des deux afin de vous aider à mieux choisir.

La draisienne est un vélo sans pédales qui va offrir à votre enfant une position naturelle mi debout mi assise, son poids est transféré de gauche à droite pour avancer.

Alors que le tricycle est un peu différent, vu que les pédales sont sur la roue avant, ce qui fera travailler son dos et ses abdominaux.

Méthode d’apprentissage et autonomie

L’absence de pédales dans une draisienne peut déstabiliser l’enfant. Mais si vous l’habituez, il va vite comprendre comment avancer, il va d’abord marcher avec la draisienne entre les jambes ensuite il s’assoira sur la selle, il va pouvoir avancer rapidement et rouler partout.

Les pédales sans système de chaîne présent sur le tricycle est un grand désavantage. Car ça demande à l’enfant une grande force.

Comment choisir un tricycle ?

Il est important d’apprendre à faire du sport dès le jeune âge. Et le vélo est parmi les sports anciens et est apprécié par les grands comme par les petits. Si vous souhaitez apprendre à votre enfant le vélo, nous vous conseillons d’opter pour un tricycle.

C’est un équipement assez pratique et spécial, mais son choix ne doit pas se faire au hasard, vous devez prendre quelques critères en considération. On cite :

  • L’âge de votre enfant : vous devez prendre en considération l’âge de votre enfant, le minium est de 9 mois car le bébé commence à s’asseoir. Il existe des modèles pour 6 mois qui est une combinaison entre poussette et tricycle.
  • Le prix : les prix varient selon les modèles et le type d’utilisation. Vous retrouvez des modèles pas cher à 50 euros en plastique, ou d’autres modèles plus développés à 200 euros.

Finalement, draisienne ou tricycle ?

Le tricycle ne s’adapte pas au même âge que la draisienne.

L’enfant qui s’assoit peut utiliser un tricycle . Il avancera ensuite à son rythme et apprendre doucement comment le manipuler.

La draisienne est un vélo qui ne dispose pas de pédales et qui aide l’enfant à apprendre à tenir l’équilibre. Cela nécessite que l’enfant puisse se tenir debout, et pouvoir marcher afin de prendre place sur la draisienne.

L’âge idéal pour utiliser une draisienne est de 2 à 5 ans, une étape importante avant de passer au vélo sans les petites roues avec pédales.

Avec la draisienne les chutes seront plus nombreuses et l’enfant pourra avancer plus loin.

L’apprentissage de ces deux équipements aidera l’enfant à tenir l’équilibre et développer ses membres, comme les jambes et les bras ainsi que les abdominaux. Ça lui apprendra aussi à compter sur lui-même et devenir autonome dès le jeune âge.

Ensuite, l’apprentissage du vélo sera très facile vu qu’il a déjà été préparé.

La draisienne permet de travailler l’équilibre

Les enfants qui commencent à utiliser la draisienne ont généralement de grandes facilités pour pédaler avec un vélo sans les roulettes. En effet, l’équilibre est déjà travaillé et votre petite fille ou votre garçon peut donc se déplacer sans aucune difficulté. Il faut toutefois lui proposer cet équipement le plus tôt possible pour qu’il puisse se familiariser avec cette méthode.

  • Vous avez des draisiennes très simples notamment chez Chicco, mais d’autres modèles un peu plus travaillés peuvent vous interpeller du côté de Jane.
  • Contrairement aux tricycles, vous avez deux roues seulement, une selle et un guidon, ces draisiennes ressemblent donc à un petit vélo sans les pédales.
  • Le centre de gravité est assez bas, cela permet aux enfants de pousser sur leurs jambes pour les déplacements.

Ils sont obligés de travailler leur équilibre pour ne pas chuter et pour tourner dans les meilleures conditions. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’opter pour une draisienne le plus rapidement possible et l’enfant n’aura aucune difficulté à passer sur un vélo et les parents sont souvent surpris selon les avis puisqu’il n’a pas besoin des roulettes. Ces dernières sont souvent pratiques, mais elles peuvent devenir handicapantes au fil des jours si l’enfant se conforte avec cette utilisation régulière.